Comment gérer son e-reputation sur Twitter ?

Tout peut devenir viral sur Twitter, un simple Tweet comme une petite vidéo. Vous pouvez ainsi gagner du trafic rapidement et de la visibilité. Mais à un certain moment, il faut penser autrement. Il faut gérer cette réputation lourdement acquise. Elle a peut-être pris des mois à se construire, voilà pourquoi il faut la garder. 

twitter.jpeg

Ou découvrez notre agence spécialisée en automatisation de croissance sur les réseaux sociaux

Group 1.png

Être actif et réactif

Votre activité et l’animation de votre réseau sont la base, mais il faut aussi être réactif. Cela concerne vos actions et vos retours. Vos tâches consistent donc à maximiser votre présence sur Twitter pour qu’on vous aime bien. Ainsi, vos followers se feront une joie de retweeter vos posts et de plus en plus de monde vous suivra chaque jour encore. C’est d’ailleurs la seule façon pour que votre plan marketing fonctionne. 

Sur Twitter, comme sur tous les réseaux d’ailleurs, la question de la réactivité est également primordiale. En étant réactif, vous vous rapprochez de vos abonnés, c’est-à-dire de votre réseau et de vos clients. Vous montrez un côté moins commercial et plus humain, plus chaleureux et plus « adorable ». Ceci pour dire que vous attirez les regards vers vous autrement que par la publicité. Ce genre de jeux de séduction marche justement parce que les socionautes attendent d’être traités comme des humains. 

Comment faire alors ? Restez toujours actif : 

  • partagez des contenus intéressants, vos services, vos produits ; 

  • préparez des animations comme des jeux de concours, des jeux challenges ou des questions-réponses ; 

  • donnez la parole à vos abonnés de temps en temps, pour leur demander leur avis ou pour les faire jouer ;

  • répondez poliment et gentiment aux commentaires clients et aux messages pour garder votre image de marque ;

  • soyez le plus réactif possible lorsqu’on vous contacte… 

twitter-tweet.jpeg

Bien choisir les emojis, les gifs et les hashtags

Sur Twitter, les petites images ludiques peuvent jouer en votre faveur ou en votre défaveur. Vous devriez savoir quand et comment vous en servir. Normalement, un tweet devrait comprendre au moins un emoji, un gif et un hashtag. C’est une question de visibilité et d’animation. Il s’agit aussi d’un souci de qualité de contenu et parce que sur Twitter, ce sont les codes de communication obligatoires. 

Choisissez ainsi les bons mots-clés parce que votre objectif est de faire parler de vous. Ils doivent être pertinents et percutants. Même s’il est recommandé de poster au moins 5 tweets par jour, n’oubliez pas que chacun d’eux doit être de top qualité pour votre visibilité, pour votre trafic et pour votre image. Limitez-vous cependant à l’essentiel avec au plus 140 caractères par post et une identification. 

E-reputation Twitter

Programmer ses tweets

En fait, dans le marketing de réseau, l’idéal est d’être proactif. Vous allez ainsi identifier les comportements de vos cibles pour répondre à leurs besoins. En d’autres termes, vous allez agir en conséquence de vos propres actions ou celles de vos abonnés. Vous pouvez même fixer votre stratégie marketing dessus. Ensuite, vous programmez vos tweets : leurs contenus, l’heure de publication, les réponses possibles, etc. 

La programmation des tweets a plusieurs avantages. Vous restez actif et vous animez votre communauté. C’est une question de concurrence. Sachez que vos concurrents ne laisseront pas passer une seule opportunité pour vous devancer. Vous devriez lancer les tweets de manière régulière pour garder votre position sur Twitter et sur les moteurs de recherche.  

Ceci pour dire que la programmation répond à un souci d’ordre technique. Certaines entreprises utilisent des bots médias sociaux ou des techniques d’automatisation pour cela. Elles créent des tweets et programment leur publication. Elles arrivent ainsi à garder la cadence et à se défaire des tâches chronophages. Ce qui leur permet de bien travailler la qualité de chaque post à l’avance et de gagner une longueur de plus face à vos concurrents. 

Éviter le bad buzz

Un bad buzz peut arriver à tout moment. Cela peut nuire à votre e-réputation en quelques minutes seulement parce que les gens aiment les histoires. Et sur les réseaux sociaux, on n’attend que ça. Tout peut donc distraire même les mauvaises nouvelles. Tout peut aussi être viral, même un seul petit faux pas. Heureusement, vous pouvez éviter ce genre de situation en vous préparant. Comment ? 

C’est simple, choisissez des professionnels du marketing de réseau. Vous pouvez demander à un community manager de modérer votre présence sur le Web. Il vous aidera à conserver votre notoriété. Vous pouvez encore appeler un social media manager, un stratège spécialisé dans le marketing sur les réseaux sociaux. Il se situe à un niveau supérieur comparé au community manager. Ensemble, ils forment le duo de choc parfait pour entretenir votre image en ligne. 

En gros, vous devriez mettre quelqu’un au poste de média manager. Il sera chargé d’intégrer des critères de performance d’une stratégie digitale pour votre réputation. Il définira aussi les indicateurs de performance pour que vos plans soient efficaces sur le long terme. Si des ajustements sont nécessaires en cours de projet, il s’en occupera. Il peut également réaliser votre veille sur les médias sociaux et utiliser les outils nécessaires.

Si vous n’avez pas encore les moyens de créer un tel poste dans votre société, vous pouvez travailler vos contenus, vos activités et votre réactivité vous-même. Sinon, appelez une agence Web spécialisée en marketing automation ou en marketing réseau. My Name is Bond est parfait pour cela. Il vous aidera à rester en lice sur la route du succès.

Ou découvrez notre agence spécialisée en automatisation de croissance sur les réseaux sociaux

Group 1.png